4 conseils pour mieux gérer votre intervention orale

intervention-orale

Comment gérer vous présente quatre conseils pour mieux réussir votre intervention orale.

Que ce soit pour une réunion de travail, pour un grand oral de mémoire ou des examens oraux, une présentation dans un séminaire ou lors d’une conférence, vous pouvez être amener à prendre la parole face à un public de quelques personnes à des centaines.

Une bonne préparation de votre intervention vous permettra de vous mettre dans une bonne condition pour réussir votre intervention orale.


Conseil n°1 : Structurez votre intervention

  • Souriez et saluez votre auditoire.
  • Présentez-vous rapidement.
  • Rappelez la durée de votre intervention (le cas échéant).
  • Et annoncez les différentes parties de votre plan.

Prenez le temps de respirer régulièrement.

publicités

Faites des mini-pauses de quelques secondes lorsque vous développez une idée ainsi vos informations seront mieux assimilées par votre public.

Utilisez des visuels (affichés à raison de deux ou trois minutes chacun) en adéquation avec votre intervention.

Souvenez-vous qu’ une image vaut mille mots.

Suivez votre plan et respectez le délai.

Une image vaut mieux qu’un long discours.


Conseil n°2 : Captez l’attention de votre auditoire

Votre voix est votre alliée pour attirer l’écoute de votre public.

Parlez suffisamment fort pour être entendu par chacun. Articulez distinctement sans trop en faire.

Variez votre débit et votre intonation pour donner du rythme à votre intervention.

Attention à ne pas parler trop vite, vous pourriez perdre votre auditoire qui n’arriverait plus à vous suivre. De même, ne parlez pas trop doucement ou d’une voix monotone qui pourrait amener votre public dans un profond sommeil (à moins que cela ne soit votre objectif).

Mettez de la conviction et de l’intérêt dans ce que vous souhaitez faire partager.


Conseil n°3 : Créez un climat de confiance

Avant toute chose, souriez et soignez votre attitude.

Toujours face au public même quand vous commentez vos illustrations, votre regard est tourné vers le public.

Prenez soin de regarder chacun de vos participants, tour à tour. Et si c’est dans une grande salle avec un large public, prenez différents points stratégiques (à gauche, à droite, en haut, en bas…) qui englobent le maximum de personnes.

N’hésitez pas à accompagner vos propos de la tête ou des mains.

Ne croisez ni les bras ni les pieds, ceci est perçu comme un signe de fermeture.

Créez votre climat de confiance avec votre public en les impliquant. Interagissez avec votre auditoire. Posez leur des questions. Montrez leur de l’intérêt.

Vous pouvez utiliser l’humour avec intelligence pour détendre l’atmosphère. Cela vous aidera vous aussi à mieux communiquer et être moins stressé.

Enfin, restez naturel.


Conseil n°4 : Répondez au mieux aux questions

Une question vous est posée. Ecoutez attentivement votre interlocuteur. Reformulez sa question vous permettra de bien comprendre son attente et vérifier que vous avez bien compris la demande. Répondez pertinemment en argumentant.

Si la question est embarrassante, dédramatisez la situation. Vous pouvez élargir la question à une vision plus globale en demandant à votre interlocuteur de réagir.

N’hésitez pas à recadrer la question dans le débat et à enchaîner sur la suite de votre intervention en expliquant que vous avez bien noté sa question et qu’une réponse viendra d’elle-même ultérieurement, par exemple dans la suite de votre présentation.

Vous voilà prêt pour gérer votre intervention orale avec succès.


Partager cette page Comment Gérer :

1 avis sur " 4 conseils pour mieux gérer votre intervention orale "

  • fati

    avatar fati écrit le mardi 22 octobre 2013 à 21:37

    merci c’est très intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strong>

Liens en relation avec cet article

  1. 4 conseils pour mieux gérer votre interv...